Limnée de Cuba (Galba cubensis)

La coquille de Galba cubensis atteint rarement les 10 mm. A la différence des autres limnées son ombilic est ouvert, ce qui veut dire que l’axe de rotation de la coquille est creux. Le genre Galba contient plusieurs espèces très similaires à la distribution aujourd’hui cosmopolite comme Galba truncatula, originaire d’Europe, d’Asie et d’Afrique ou Galba schirazensis, originaire d’Asie mineure et installées en Espagne. G. cubensis semble néanmoins avoir une particularité anatomique visible à l’œil nu, à savoir la pigmentation blanche de sa tête que l’on n’observe ni chez G. truncatella ni chez G. schirazensis.

C’est plus une espèce amphibie qu’une espèce aquatique. Elle vie en bordure des points d’eau et s’aventure rarement en pleine eau. Elle peut survivre longtemps dans la boue séchée. Les espèces du genre Galba sont généralement dispersées par les individus cachés dans la boue séchée collée aux pattes du bétail et non par les plantes aquatiques, ce qui explique que ce soit un genre très peu observé en aquariophilie bien que trois espèces soient invasives et cosmopolites. Galba cubensis a néanmoins été observée au moins une fois en captivité dans une serre néerlandaise.

Liens externes:

Références:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*