Enchytrée (Enchytraeus albidus s. str.)

Enchytraeus est un genre regroupant de petits vers segmentés de couleur blanche terrestres mais appréciant l’humidité. Ils possèdent une cuticule épaisse et rigide qui les rend beaucoup moins vifs que d’autres espèces. Ils sont fouisseur et extrêmement communs mais aussi particulièrement difficiles à identifier. Plutôt que de parler d’espèces on parle de groupe d’espèce. Enchytraeus albidus regroupe les espèces les plus grosses (>15mm) tandis que Enchytraeus buchholzi regroupe les espèces les plus petites (3-10mm).

Parmi six espèces composant le groupe albidus, une est un extremophile spécialistes des lacs alcalins, quatre ne se rencontrent que sur le littoral et une seule (Enchytraeus albidus s. str.) se retrouve aussi dans le milieu terrestre et dulçaquicole. Il n’y a donc pas de doutes sur l’identité des vers élevées comme nourriture vivante, ou comme composteurs.

Dans la nature la façon la plus simple de trouver des vers blancs est de regarder sous les troncs de bois mort où l’humidité qu’ils apprécient s’accumule ou dans les berges des mares et rivières. Il n’est pas rare que des enchytrées apparaissent dans un lombricomposteur où leur prolifération signale un milieu trop acide et/ou trop humide. Il peuvent également vivre dans le terreau des plantes d’appartement (Enchytraeus signifie littéralement ver de pot). Ce n’est pas à un ver aquatique sa présence en aquarium est donc rare mais il peut se rencontrer en paludarium ou sur les berges des bassins et points d’eau naturels.

Nourriture vivante

La culture des enchytrées est aisée mais nécessite un environnement frais. La température optimale se trouve entre 17 et 18°C, 24°C peut leur être fatal ils ne se reproduisent plus en dessous de 2°C. L’élevage peut se faire dans un petit lombricomposteur dédié ou dans les mêmes conditions que la culture de vers Grindal. Des milieux plus exotiques sont utilisés en laboratoire comme du papier ou un tissus humide ou un gel d’agarose.

Les enchytrées ne sont pas friandes de légumes mais apprécient les fruits, les féculents comme la pomme de terre, l’avoine ou le pain, la nourriture pour poissons la drêche, les algues et le marc de café. Le pain trempé dans le lait donne les meilleurs résultats en terme de rendement. La laminaire sucrée donne quand à elle de meilleurs résultats sur le plan nutritionnels malgré un rendement médiocre. L’enchytrée étant euryhaline, elle ne craint pas le sel, peut être nourrie avec des algues marines et peut servir de nourriture vivante dans un aquarium d’eau de mer.

Dans de bonnes conditions la population peut décupler en un mois.

The popular model annelid Enchytraeus albidus is only one species in a complex of seashore white worms (Christer Erséus et al. 2019)

Production and nutritional composition of white worms Enchytraeus albidus fed different low-cost feeds (Elizabeth A.Fairchild et al. 2017)

The Effect of Different Diets on the White Worm (Enchytraeus albidus Henle, 1837) Reproduction (Devrim Memiş et al. 2004)

Salinity of the growth medium is important for production potential and nutritional value of white worms (Enchytraeus albidus Henle) (Martin Holmstrup et al. 2020)

Oligochaetes (Oligochaeta): dero furcata, sludge worm, Enchytraeus albidus and grindal worms as valuable food objects in fish farming (N Kolesnyk et al. 2019)

Growth and survival of Eisenia fetida in relation to temperature, moisture and presence of Enchytraeus albidus (J. K. Haukka 1987)

Potential of white worms, Enchytraeus albidus, as a component for aquaculture and stock enhancement feeds (Michelle Lynn Walsh 2012)

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*